Questions sur la nutrition

NOUS RÉSOLVONS VOS DOUTES

Dans cette section, nous résolvons tous vos doutes sur la nutrition, envoyez vos questions et notre équipe de nutritionnistes essaiera de les résoudre. Nous vous présentons ci-dessous quelques-unes des plus importantes.

Dernières questions...

Les aliments fonctionnels naturels ou transformés sont ceux qui, en plus de fournir des nutriments, procurent un meilleur état de santé et de bien-être. Il a été scientifiquement prouvé qu'ils ont un effet bénéfique sur une ou plusieurs fonctions de l'organisme et qu'ils réduisent les facteurs de risque à l'origine de l'apparition de maladies, jouant ainsi un rôle préventif. 

Un aliment fonctionnel n'est pas destiné à guérir, mais à prévenir à court et à long terme. Les fruits secs ou le lait riche en oméga-3 en sont des exemples. 

D'un point de vue nutritionnel, les aliments biologiques ne sont ni meilleurs ni pires que les aliments conventionnels. La différence entre les aliments biologiques et conventionnels réside dans la manière dont ils sont cultivés. 

Les aliments biologiques sont cultivés sans l'utilisation de fertilisants synthétiques tels que les pesticides, les hormones de croissance ou les antibiotiques. Cependant, certains d'entre eux sont autorisés en agriculture biologique. Un aliment conventionnel est cultivé en utilisant un ou plusieurs des matériaux mentionnés ci-dessus... 

Pour cette raison, la durée de conservation des aliments conventionnels est généralement plus longue que celle des aliments biologiques. Cela n'implique pas nécessairement que les produits biologiques sont meilleurs sur le plan nutritionnel, car la composition nutritionnelle des aliments est la même, qu'ils soient traités ou non avec des pesticides. 

Une intolérance alimentaire est une réaction indésirable de l'organisme à l'ingestion de certains aliments, additifs et conservateurs. 

Tout d'abord, il est important d'identifier s'il s'agit d'une allergie ou d'une intolérance alimentaire, car ce n'est pas la même chose. Une allergie déclenche une réaction plus rapide du système immunitaire et les symptômes sont plus graves que ceux d'une intolérance. Dans le cas d'une allergie alimentaire, il faut donc demander une aide médicale d'urgence. L'intolérance alimentaire, quant à elle, présente des symptômes plus légers, allant de la diarrhée et des nausées aux douleurs abdominales, aux maux de tête, à la fatigue, aux éruptions cutanées et autres problèmes de peau. 

Les aliments les plus communs qui peuvent causer une intolérance sont les œufs, le poisson, le lait, les fruits secs, les crustacés, le soja et le gluten. Si vous avez une intolérance alimentaire, consultez un médecin pour savoir quel(s) aliment(s) provoque(nt) ces réactions. Le traitement consiste généralement à suivre un régime alimentaire qui évite la consommation de la ou des substances incriminées et, en cas de symptômes, à consulter un médecin pour un traitement. 

L'assiette saine, également connue sous le nom d'"assiette de Harvard", remplace le guide traditionnel de la pyramide alimentaire. Il vise à modifier le concept de ce qu'est un régime équilibré et à examiner comment manger sainement, en se focalisant sur la qualité des aliments et non sur les quantités ou les mesures de calories comme le font d'autres guides. 

Pour accompagner ce type de conseils diététiques, il est recommandé d'être actif et de faire de l'exercice. Et il peut être appliqué à n'importe quel régime, tant pour les adultes que pour les enfants. 

Il est basé sur les propriétés nutritionnelles des aliments, en recommandant ceux qui sont les plus sains, afin qu'un plat soit composé de quatre éléments de base : 

  • La première moitié de l'assiette est composée de fruits et légumes d'une grande variété et couleur. 
  • Un quart de l'assiette est fourni par des grains entiers et des farines comme le quinoa, l'avoine, le blé ou le riz brun, entre autres. 
  • L'autre partie de l'assiette est constituée de protéines, essentielles pour être en bonne santé. Dans ce groupe, le poisson, le poulet, les légumes secs et les fruits secs sont recommandés. La viande rouge, la charcuterie et les saucisses sont déconseillées. 
  • Hors de l'assiette, on trouve des graisses. Il est important de les inclure dans notre alimentation car elles présentent de nombreux avantages pour notre organisme, mais il est important de choisir une bonne source de graisses saines comme l'huile d'olive extra vierge, les noix ou l'avocat. 
  • Et enfin, il y a aussi un verre pour nous rappeler l'importance de s'hydrater avec de l'eau. 

Il n'existe pas de poids idéal ou de poids sain. Ce terme a été créé par une agence d'assurance américaine pour déterminer si les personnes avaient des risques de santé liés à leur poids corporel. Ce "poids santé" était déterminé par la taille et le sexe, mais ne tenait pas compte d'autres déterminants tels que l'âge ou la composition corporelle. 

Le calcul de l'indice de masse corporelle (IMC) n'est pas une bonne idée si l'on ne prend en compte que le poids et la taille. Ce calcul ne met en relation que le poids avec la taille de l'individu. C'est-à-dire qu'il détermine si cette personne a un poids normal uniquement sur la base de sa taille. Cela signifie qu'une personne ayant une masse musculaire élevée peut avoir le même IMC qu'une personne en surpoids, car les muscles pèsent plus que la graisse mais prennent moins de place. De même, l'échelle ne fournit pas non plus un diagnostic complet. 

Il faut mettre l'accent sur une bonne répartition du corps, c'est-à-dire contrôler les valeurs de la masse grasse, de la masse musculaire et de l'état d'hydratation, et non pas tant le poids. 

Pour réduire le poids corporel, il est nécessaire de créer un déficit calorique, c'est-à-dire de consommer moins de calories que l'organisme n'en utilise. Pour ce faire, il faut réduire le nombre de calories consommées régulièrement et augmenter l'exercice physique. Mais ces deux facteurs ne sont pas les seuls à favoriser la perte de poids. Parfois, le stress ou l'anxiété peuvent également entraver ce processus. 

Les aliments congelés sont soumis à un processus de conservation qui consiste à les soumettre à des températures d'environ -18ºC. L'eau qu'ils contiennent se transforme en cristaux de glace. La congélation arrête la croissance des micro-organismes et certaines réactions chimiques dans les aliments, ce qui prolonge leur durée de conservation. 

Avec ce processus de congélation, aucun nutriment n'est perdu ; mais une fois que l'aliment est décongelé, il ne doit pas être recongelé. En effet, avec les aliments surgelés, nous ne faisons qu'inhiber les réactions chimiques et microbiologiques qui peuvent se produire sans modifier sa composition nutritionnelle. 

Articles 7 à 12 sur un total de 22

Posez votre question maintenant!

CALCONUT, S.L. traitera vos données personnelles pour gérer votre inscription en tant qu'utilisateur, pour gérer l'achat de produits, pour répondre à vos questions, ainsi que pour vous envoyer nos communications personnalisées, si vous le souhaitez.  Vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression et de portabilité de vos données, de limitation et d'opposition à leur traitement, ainsi que de ne pas être soumis à des décisions fondées uniquement sur le traitement automatisé de vos données, le cas échéant, à l'adresse électronique rgpd@calconut.es

Nous vous recommandons de lire la politique de confidentialité avant de nous communiquer vos données personnelles.

Voulez-vous que nous vous informions des dernières nouvelles et offres?

Remind me later

Thank you! Please check your email inbox to confirm.

Oops! Notifications are disabled.